Devenez propriétaire
avec le prêt à taux zéro 2019 !

Copropriétaires, n’oubliez pas l’éco-PTZ collectif

eco-ptz-collectif-coproprieteLes propriétaires d’un logement souhaitant effectuer des travaux de rénovation énergétique peuvent profiter de l’éco prêt à taux zéro pour les y aider. Les copropriétés, elles aussi, peuvent en bénéficier. À la condition d’être construites depuis plus de deux ans et que la somme soit utilisée pour la rénovation de logements à usage de résidence principale. Tous ont jusqu’au 31 décembre 2021 pour en profiter.

Un éco-prêt pour la rénovation énergétique des résidences principales

L’éco-PTZ pour les travaux de rénovation énergétique peut aussi être collectif. Jusqu’au 31 décembre 2021, les syndics qui le souhaitent peuvent en faire la demande, sous réserve que le bâtiment ait été créé au moins deux ans avant le début des travaux. En outre, l’éco prêt ne peut concerner que les travaux de rénovation énergétique des résidences principales. Les copropriétaires détenant une résidence secondaire ou un logement en location ne peuvent donc pas en bénéficier.

Un prêt de 30 000 euros sur 15 ans sans payer d’intérêts

En copropriété, l’éco-PTZ est particulièrement intéressant puisqu’il est cumulable avec l’éco-PTZ individuel. Dit autrement, les copropriétés peuvent bénéficier d’un éco prêt de 30 000 euros maximum remboursable sur 15 ans, pour financer des travaux de rénovation des parties communes ou dans les parties privatives si celles-ci ont un intérêt pour le collectif. Chaque copropriétaire peut ensuite demander un éco-PTZ individuel pour des travaux privatifs. Le plafond est là aussi fixé à 30 000 euros et remboursable sans générer d’intérêts. Comme pour un prêt individuel, l’éco-PTZ collectif peut être contracté auprès de toutes les grandes banques en France. Il ne s’agit cependant pas d’un acquis, une banque peut donc décider de le refuser. En outre, une assurance emprunteur ainsi que d’autres garanties peuvent être exigées de la part de la banque.

60 000 entreprises françaises habilitées à effectuer les travaux

Les travaux éligibles à l’éco prêt à taux zéro répondent à un cahier des charges précis. Ils doivent s’inscrire dans un bouquet de travaux parmi les opérations suivantes : Les travaux peuvent aussi viser la réhabilitation d’un système d’assainissement non-collectif ou un niveau de « performance énergétique » minimal. Dans tous les cas, ils doivent être réalisés par une entreprise labellisée RGE (Reconnue Garante de l’Environnement). La France en compte actuellement 60 000 réparties sur l’ensemble du territoire. Ces professionnels ont suivi une formation afin d’obtenir ce label, ils s’engagent dès lors à respecter un certain niveau de qualité. Le label n’implique cependant aucune grille tarifaire, il est donc conseillé de comparer les offres en demandant plusieurs devis avant de réaliser de gros travaux.