Devenez propriétaire
avec le prêt à taux zéro 2019 !

Aides au logement : de nombreuses incertitudes pour les mois à venir

Alors que l’année 2018 s’apprête à se terminer, l’heure est au bilan. Pour les professionnels de l’immobilier neuf notamment, c’est l’occasion de faire les premiers constats après une année sans APL accession et avec un prêt à taux zéro divisé par deux. Des freins à l’accession qui semblent avoir déstabilisé les primo-accédants et les ménages les plus modestes. Pourtant, la nouvelle loi ELAN pourrait être porteuse d’espoir.

APL accession, PTZ, les aides tronquées de l’immobilier neuf

2018, une année difficile pour les aides au logement neuf ? C’est, en tout cas, en janvier qu’a disparu l’APL accession, une aide personnalisée au logement attribuée aux locataires modestes d’une résidence principale qui souhaitent accéder à la propriété. Quant au PTZ, son taux a été divisé de moitié dans les zones B2 et C, les plus rurales, où l’offre de logement est suffisante par rapport à la demande. Une aide qui devrait tout simplement disparaître dans ces mêmes zones après 2019.

Premiers impactés, les primo-accédants ainsi que les ménages les plus modestes ont été nombreux à renoncer à leur projet d’achat cette année, faute d’un financement suffisant. Ainsi, l’année 2018 se termine avec 30 000 constructions de moins et une baisse de 25 % des prêts à taux zéro contractés par rapport à 2017.

Quelle sera la politique en faveur du logement pour 2019 ?

Dans ce contexte, nombreux sont les spécialistes qui militent en faveur du rétablissement du dispositif APL accession et espèrent ne pas voir disparaître le PTZ dans les zones les moins tendues qui englobent tout de même quelque 24 000 communes réparties sur tout le territoire.

Selon Jacques Chanut, président de la Fédération française du bâtiment (FFB) et ancien président d’Action Logement Groupe, la nouvelle loi ELAN promulguée en novembre dernier doit encore faire ses preuves et cela s’inscrit dans la durée. Malgré tout, il n’hésite pas à pointer du doigt des mesures prises parfois dans un seul intérêt budgétaire par le Ministre auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargé de la Ville et du logement, Julien Denormandie. Suppression de l’APL accession et réduction du PTZ en premier lieu.

Rappelons qu’une nouvelle aide fiscale devrait voir le jour en 2019 sur le modèle du dispositif Pinel mais dédié à l’ancien et notamment aux centres-villes dégradés. Une mesure encourageante cependant destinée à attirer les investisseurs. Pour Jacques Chanut, ce dispositif ne saurait donc se substituer au PTZ dans les zones rurales. Ce dernier rappelle également son souhait de voir revenir le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) accordé pour le changement des portes, volets et fenêtres. Cette aide a également été supprimée, en juin dernier.