Devenez propriétaire
avec le prêt à taux zéro 2017 !

Achat immobilier : profitez du mois d’août pour vous lancer !

achat-immobilier-aout Le printemps, en plus d’être la saison préférée des Français, semble être, selon les professionnels du secteur, la période idéale pour une acquisition immobilière. Pour autant, la conjoncture actuelle, les conditions de financement favorables et le calme estival pourraient être autant d’arguments en faveur d’un achat au mois d’août.

Des taux historiquement bas, même en été

Tous les spécialistes, le disent, les conditions de financement ont rarement été aussi favorables aux acheteurs. Même si l’on peut craindre un revirement de situation dans les mois à venir, le dynamisme du marché et les ambitions des banques qui souhaitent séduire de nouveaux clients garantissent pour le moment un maintien des taux bas. Certains n’hésitent d’ailleurs pas à mettre en évidence le retard des banques sur leurs objectifs annuels, lié au ralentissement des ventes et des demandes de prêts du 1er semestre 2018. Un paramètre supplémentaire en faveur d’un achat immobilier cet été.
0,96 %
0,96 % sur 15 ans, tels sont les taux moyens pratiqués par les banques. Comptez 1,12 % pour un prêt sur 20 ans et 1,35 % si la durée est de 25 ans ou plus.
Acteur récent sur le marché financier, la banque en ligne n’hésite pas non plus à proposer des offres toujours plus compétitives pour les candidats à l’achat. Même si la plupart des ménages préfèrent échanger avec un conseiller en agence, surtout lorsqu’il s’agit d’un achat immobilier, inclure les banques en ligne dans la comparaison des offres est un bon moyen de faire jouer la concurrence.

Achat immobilier en été : un bon moment pour réfléchir et négocier

La période estivale est un moment plus calme qui permet aux vendeurs, toujours aussi nombreux selon les professionnels de l’immobilier, de rencontrer des acquéreurs potentiels dans des conditions propices aux échanges et à la réflexion. Un moment idéal en particulier pour les primo-accédants qui peuvent donc bénéficier à la fois d’un bon accueil des banques et mûrir leur projet en toute quiétude. C’est en outre un moment idéal pour visiter plusieurs biens sans craindre la pression d’autres acheteurs. Dans certains secteurs, il serait même idéal pour envisager une négociation, les vendeurs étant davantage à l’écoute et disponibles pour discuter. À noter toutefois que la conjoncture estivale ne semble pas particulièrement bénéficier à Paris qui continue de faire figure d’exception française. L’arrivée de septembre, la fin des congés et la rentrée des classes, devraient finir de convaincre les futurs acheteurs qui hésitent encore à finaliser leur projet en plein mois d’août. D’autant plus que la signature d’une promesse d’achat en été offre la perspective d’une entrée dans le nouveau logement en octobre ou novembre, de quoi s’offrir un nouveau chez soi avant la nouvelle année et l’arrivée de l’hiver.